Logo letter

LA FORMATION DE L'ARGILE

Tout commence avec la formation de notre planète, de l'écorse terrestre et plus particulièrement de la roche mère.

 

Bien que tous ces processus soient passionnants à développer nous ne retiendrons ici que celui de la constitution de l'argile par la désagrégation des minéraux feldspathiques et micas de cette roche. L'apparition de l'argile étant la dernière étape d'un processus de transformation dont le début passe inaperçu. Les feldspaths se décomposent chimiquement sous l'effet de l'eau de pluie ce qui donne des substances nouvelles qui restent dans un premier temps dans l'eau : les sels alcalins et calcaires (carbonates et bicarbonates) d'une part en solution vraie et la matière argileuse d'autre part en solution colloïdale. L'eau dissimule leur présence jusqu'au moment où la matière argileuse se condense et devient visible. La vie de l'argile commence qui grâce à son pouvoir de rétention d'eau forme un milieu propice à la vie végétale.  

 

La formation de l'argile est le résultat d'un concours de phénomènes terrestres, atmosphériques et biologiques.

  • Tout d'abord l'action mécanique de l'environnement, la pluie, le vent et la fonte des neiges détruisent la roche, l'usent, la broient, la transforment en fines particules, la véhiculent.
  • Par leur action physique les végétaux, les lichens et les racines de plantes désagrègent la roche et en dissolvent les silicates.
  • En même temps par une action chimique l'eau de pluie et de source rendue acide par la décomposition des masses végétales mortes s'attaque aux feldspaths et micas qui constituent les roches primaires.

La décomposition chimique des feldspaths et du micas.

 

Les feldspaths sont des minéraux composés de silice en excédent et d'alumine liés d'alcalis et de calcium.

L'acide principalement carbonique de l'eau transforme les alcalis et le calcium en sels dans lesquels les plantes puisent leur nourriture puis rejettent à leur tour des acides qui dissolvent les feldspaths et autres silicates laissant de la silice et de l'alumine, l'une enrichissant l'autre pour former une substance minérale pouvant former l'argile. Le micas lui, beaucoup plus resistant aux attaques acides se retrouve peut modifié.  

 

L'argile

 

L'apparition de l'argile est soumise à une condition, elle nécéssite un climat chaud et humide, c'est pourquoi le climat tropical du tertiaire à permis une transformation massive des minéraux feldspathiques en matière argileuse.

La formation de l'argile est complexe mais elle se compose toujours de matières plastiques qui se sont formées dans ce long processus et de matières non plastiques qui sont des débris de la roche mère non transformés chimiquement.

 

Le grés de tamisé de St Amand en Puisye que nous utilisons contient la formule suivante: SiO2 : 72,07 - Al2O3 : 19,29 - Fe2O3 : 0,90 - caO : traces - MgO : 0,40 - K2O : 2,07 - Na2O : 0,15 - TiO2 : 1,18 - Perte en feu 1,31.

 

Nous avons essayé de vous transmettre le plus simplement possible un aperçu de ce long processus extrait du livre remarquable d'Elisabeth Lambercy "Les matières premières céramiques et leur transformation par le feu" aux éditions des dossiers d'ARgile.